Les différents « psys »

Le psychologue possède une formation universitaire spécialisée en psychologie (bac+5). Son activité est orientée vers l’accompagnement des patients rencontrant des difficultés personnelles et en situation de souffrance. Sa formation est centrée sur la compréhension du comportement, humain et sur la capacité à être attentif aux difficultés d’autrui.N’étant pas médecin, il ne peut pas prescrire de médicaments, et ses consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale (sauf à l’hôpital ou dans les dispensaires comme les CMP). (Certaines mutuelles proposent cependant un remboursement partiel, ou d’un certain nombre de séances).

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans les problèmes psychologiques liés à une pathologie.On va le voir quand on a besoin d’un soin par les médicaments.

Le psychanalyste, grâce à une écoute non directive,aide le patient à faire émerger son inconscient.La cure psychanalytique classique (allongé, deux à trois séances par semaine, psychanalyste très peu interventionniste) est moins pratiquée aujourd’hui, au profit de thérapies d’inspiration psychanalytique, plus souples, en face à face, avec un psychanalyste qui intervient un peu plus.
Malgré tout le psychanalyste reste plus distant dans la thérapie que les autres « psys »(même s’il aide le patient à interpréter), il ne donne pas de conseils, il a un strict respect du cadre et des principes de la psychanalyse.

 

 

Publicités